Le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) se distingue comme un régime fiscal spécifique conçu pour les propriétaires bailleurs de locations meublées. Ce statut offre une palette d’avantages fiscaux séduisants, tels que des réductions d’impôts, une gestion locative simplifiée et bien plus encore. Avec ses atouts indéniables, le statut LMNP s’établit comme un dispositif d’investissement apprécié par les acteurs du marché. Dans cet article, découvrez les nombreux avantages de ce statut. 

La fiscalité LMNP offre une réduction d’impôts 

Les recettes locatives d’un bien sous le statut LMNP sont soumises aux Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC), bénéficiant ainsi de réductions d’impôts substantielles. Sur le site https://fiscalite-lmnp.fr, vous en saurez plus. Deux régimes fiscaux, le micro-BIC et le réel, s’offrent aux déclarants, permettant de choisir la meilleure option en fonction de leur situation financière. 

A voir aussi : Quelles sont les précautions à prendre pour demander un prêt personnel en ligne ?

Sous le régime micro-BIC, une réduction forfaitaire de 50 % sur les recettes locatives est accordée, atteignant même 71 % pour les locations meublées de tourisme. Comparativement, l’abattement sur les recettes locatives d’un logement vide se situe à 30 %. Opter pour le régime réel offre souvent une rentabilité accrue, permettant l’amortissement de l’investissement immobilier, y compris la valeur du logement et les coûts des travaux.

Le choix du régime réel pour la déclaration des revenus locatifs sous le statut LMNP offre la possibilité de reporter les déficits sur les bénéfices futurs, garantissant une sécurité financière sur une période de dix ans. Les amortissements excédentaires bénéficient également d’un report annuel illimité, offrant une souplesse financière précieuse.

Cela peut vous intéresser : Quelles sont grandes étapes pour réussir la réhabilitation d’un bâtiment ?

Changement de régime annuel et une flexibilité Inégalée

La législation permet un changement de régime fiscal annuel, offrant une flexibilité adaptée à l’évolution des revenus et du patrimoine immobilier. La transition entre le régime réel simplifié et le micro-BIC peut être effectuée en adressant un courrier de levée d’option au centre des impôts avant le 1er février de l’année fiscale en cours.

Le statut LMNP se distingue par sa grande flexibilité, libérant les propriétaires de contraintes à long terme. La gestion du bien est entre les mains du propriétaire, lui permettant de récupérer le logement pour un usage personnel ou de le vendre à sa convenance. Toutefois, il est essentiel de prendre en compte les restrictions et contraintes énoncées dans le bail de location.

Récupération du TVA grâce à la fiscalité LMNP 

Opter pour le régime du Loueur Meublé Non Professionnel offre la possibilité d’obtenir le statut de commerçant. En conséquence, l’acquisition d’un bien immobilier en tant que location meublée permet la récupération de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), équivalente à 20 % du montant investi. 

Cependant, il convient de noter que la récupération de la TVA est conditionnée à certaines exigences. Notamment, la propriété locative doit être située dans une résidence offrant au moins quatre services. Ces services incluent des éléments tels que les centres d’accueil, la mise à disposition de linge, une cafétéria ou un espace de restauration, entre autres. La conformité à ces critères est essentielle pour bénéficier de la récupération de la TVA dans le cadre de votre activité de location meublée.